Un autre regard en ophtalmologie

Marie Azar

Drusens de la papille  Les drusens papillaires sont composés de dépôts cellulaires de calcium, d’acides nucléiques et de polysaccharides. Ils peuvent être superficiels ou profonds, entraînant alors un pseudo-œdème papillaire.  L’examen de référence est l’échographie en mode B : le drusen s’y définit comme une lésion ronde hyperéchogène avec un cône d’ombre postérieur.

Diagnostic des hémangiomes choroïdiens (circonscrit et diffus)    Les hémangiomes choroïdiens sont des tumeurs vasculaires bénignes (ou malformations vasculaires), des angiomes caverneux (du grec angios = vaisseaux, kavernos = cavité), de forme circonscrite ou diffuse dont les diagnostics différentiels sont souvent les mélanomes achromes ou les métastases.  L’hémangiome choroïdien circonscrit prédomine chez les

Peut-on allonger l’intervalle de traitement par anti-VEGF des dégénérescences maculaires liées à l’âge néovasculaires au-delà de 16 semaines ?   La DMLA néovasculaire est une maladie chronique dont la prise en charge repose sur des injections intra-vitréennes (IVT) et une surveillance OCT. Dans son protocole de traitement, après la phase d’induction, la phase d’entretien

Membranes épirétiniennes avec fovéoschisis : description et évaluation post-opératoire On décrit souvent les membranes associées à des logettes intra-rétiniennes chez les patients myopes forts, alors que le fovéoschisis chez le patient emmétrope est un aspect moins connu : il se définit par la présence d’espace cystoïde hypo-réflectif au niveau de la fovéa et

Un implant photovoltaïque sans fil sous-rétinien pour  la DMLA atrophique évoluée par Pauline Eymard L’implant PRIMA est un implant de 2x2 mm et de 30 µm d’épaisseur, placé en position sous-rétinienne sous la macula, sans fil, composé de 400 photodiodes stimulées dans le spectre du proche infrarouge. Le patient est équipé de lunettes