Un autre regard en ophtalmologie

octobre 2015

La myasthénie est une pathologie auto-immune caractérisée par une fatigabilité des muscles striés. Chez l’enfant prépubère, elle est de diagnostic rare et difficile compte tenu de sa présentation souvent purement oculaire (notamment un ptôsis isolé) et de la négativité des dosages biologiques. Il est primordial d’évoquer le diagnostic afin de

Le ptôsis se manifeste par une chute de la paupière supérieure qui va, selon son intensité, recouvrir plus ou moins la pupille. Souvent, il existe une élévation compensatrice du sourcil homolatéral. La démarche diagnostique passe schématiquement par trois étapes successives : 1) Affirmer qu’il s’agit bien d’un ptôsis. 2) Démontrer que

Le ptôsis peut être défini comme la chute de la paupière supérieure liée à un déficit d’action de l’une des composantes ou de l’ensemble du muscle releveur. Ses mécanismes sont variés et parfois intriqués. On lui retrouve des causes myogènes, neurogènes, aponévrotiques et mécaniques. Le ptôsis aponévrotique, correspondant à une